Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Chassez les moustiques du jardin !

Chassez les moustiques du jardin !

Les moustiques se cachent un peu partout dans nos jardins et se multiplient très vite. En période de pluie, ce petit coin de verdure se transforme rapidement en abri pour ces insectes volants. Pour comprendre l’importance de chasser ces diptères, vous devez connaître leur cycle de reproduction afin d’agir vite en supprimant les eaux stagnantes.

Installez un réservoir à vessie pour stocker l’eau de pluie

Les moustiques font partie des insectes nuisibles à l’homme, puisqu’ils provoquent des maladies et sont envahissants. Les eaux stagnantes figurent parmi leurs niches préférées. Pour prendre conscience de l’importance de s’en débarrasser, il faut connaître le cycle de reproduction d’un moustique. Cet insecte se développe assez vite sur une très petite quantité d’eau comme une goutte stationnaire. La saison des pluies est la meilleure période pour cet insecte aérien à cause de l’abondance de l’eau. La récupération s’avère indispensable, non seulement pour constituer une réserve, mais aussi pour éviter la prolifération des moustiques. L’installation d’un réservoir permet de collecter cette eau. Le réservoir à vessie se place en tête de liste pour sa structure et sa praticité.

Ce contenant, disponible sur des sites spécialisés comme www.irrigalia.com, protège également l’eau contre les impuretés, y compris les moustiques qui tentent d’y déposer leurs œufs. Très populaire, ce modèle possède plusieurs formes pour s’adapter à tous les espaces. Son système de conservation sous pression ménage aussi votre pompe pour qu’elle ne s’use pas très tôt. Il faut noter que l’accouplement d’un mâle et d’une femelle s’effectue dans les airs, tandis que la ponte est réalisée sur les flaques ou sur une surface plus importante. La ponte survient deux semaines au moins après la phase de fécondation. Une femelle se reproduit une seule fois sur toute la durée de vie. Lorsqu’elle est prête à pondre, celle-ci parcourt des distances parfois très longues pour trouver son lieu de ponte, d’où la nécessité d’une prévention.

SUPPRIMER MOUSTIQUES DU JARDIN

Éliminez les sources d’eau

Pour ne pas créer de foyer de ponte pour les moustiques, la première chose à faire est d’éliminer les eaux insalubres. Le cycle de reproduction prouve l’importance de cette action, car une femelle pond 750 à 1000 œufs, à raison de 200 œufs en moyenne par ponte. Ces embryons peuvent recouvrir en totalité une surface d’eau, petite ou grande, en flottant. De plus, s’ils ne bénéficient pas de l’humidité nécessaire pour se transformer en larve, ils sont capables de résister et d’attendre entre 5 à 10 ans pour éclore. Les endroits les plus propices à leur développement sont les égouts, les bidons, les marécages, les pneus, les pots de fleurs, une flaque banale, les petits buissons sombres…

Les larves y trouvent de la nourriture et un abri pour se muer afin de devenir un moustique adulte. Cela montre à quel point il est important de se débarrasser au maximum de l’eau stagnante et de se doter d’un réservoir pour eau de pluie. Un moustique sillonne parfois des kilomètres en quête d’une petite mare. Sachez également qu’un œuf est doté d’une sorte de film de protection qui le préserve des agressions externes comme le manque d’eau et le froid. De ce fait, ces insectes sont particulièrement résistants et donc difficiles à chasser, une fois installés dans votre jardin.