Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Peut-on habiter dans un chalet en bois ?

Peut-on habiter dans un chalet en bois ?


Vous êtes propriétaire d’un terrain, et vous vous demandez s’il est possible d’y monter un chalet en bois pour y habiter ? Sachez qu’un chalet en bois préfabriqué constitue une véritable maison, qui présente d’ailleurs de nombreux avantages. Il est parfaitement possible d’y habiter pour profiter d’une vie confortable, loin des tumultes de la ville. Nous vous invitons à en savoir davantage.

Une maison confortable et robuste

Si vous rêvez d’une vie paisible, tout en jouissant du confort nécessaire à la vie quotidienne, un chalet en bois préfabriqué pourrait répondre à vos attentes. En effet, il s’agit d’une excellente alternative aux maisons en béton traditionnelles, qui prennent souvent trop de temps à construire. L’avantage des chalets en bois est que ce type de construction se monte rapidement, et que vous n’aurez pas à attendre des mois pour disposer d’une habitation. Chambres, cuisines, salle de séjour, abri voiture ou encore balcon… les modèles sur mesure vous permettent de créer un véritable lieu de vie.

Le bois présente également l’avantage d’être naturel, idéal pour une habitation plus saine et plus écologique. Grâce à son caractère peu absorbant, il préserve la qualité de l’air à l’intérieur de la maison, et ne retient pas les particules polluantes. Son pouvoir de régulation hygrométrique lui permet aussi de maintenir le niveau d’humidité naturel de l’air dans le logement. D’ailleurs, si vous êtes sujet à de l’asthme ou à de l’allergie, nous vous recommandons particulièrement ce type d’habitations en bois.

Côté robustesse, les chalets en bois n’ont rien à envier aux maisons en béton. Si vous pensez qu’une structure en bois peut s’effondrer facilement par un coup de vent, vous faites fausse route. En effet, les madriers qui composent les kits de construction sont minutieusement sélectionnés pour résister à la moisissure, à la pourriture, mais aussi aux intempéries. Le bois se démarque aussi par une forte capacité d’isolation. Il a été prouvé que la performance d’isolation acoustique du bois est 10 fois supérieure à celle du béton. De même, ce matériau s’avère être un excellent isolant thermique, meilleur que la pierre et le béton.

Le design d’un chalet en bois n’est pas non plus à sous-estimer, en particulier si vous appréciez le style rustique ou montagnard. Pour que vous puissiez avoir une vraie maison, et non une cabane, les fabricants ne cessent de proposer des modèles plus complets, prêts à monter et à être occupés.

Différentes sources d’énergie possibles

Lorsque l’idée d’habiter dans un chalet en bois vous a effleuré, vous vous êtes sûrement interrogé sur la possibilité d’un raccordement aux réseaux eau, électricité, gaz, communication, assainissement. En fait, la réponse à cette question dépend uniquement de la viabilité de votre terrain. Si votre terrain est viabilisé, c’est-à-dire qu’il est situé à proximité d’une voie publique et qu’il a accès à tous les équipements nécessaires aux raccordements, vous n’aurez qu’à « brancher » votre maison en bois après son montage. En revanche, si votre terrain est isolé, vous pouvez envisager des raccordements aux réseaux, dont les coûts dépendent de l’éloignement de votre propriété par rapport au domaine public.

En outre, vous avez également la possibilité de devenir autonome et de créer votre propre énergie. D’ailleurs, si vous souhaitez minimiser vos dépenses énergétiques, nous vous conseillons de vous tourner vers les énergies renouvelables. Grâce aux kits prêts à l’emploi proposés par les fabricants, l’autoproduction d’énergie est devenue plus accessible au grand public.

Vous avez le choix entre plusieurs générateurs d’énergie, dont :

  • Les panneaux solaires : ils sont les plus utilisés pour créer de l’électricité. Vous pouvez parfaitement en installer sur la toiture de votre chalet en bois. Avec une longue durée de vie, étalée sur une vingtaine ou une trentaine d’années, une installation photovoltaïque de qualité vous fait bénéficier d’une importante rentabilité. Si vous habitez une région ensoleillée, il s’agit de la meilleure alternative.
  • L’éolienne domestique : si vous envisagez de monter votre chalet sur une colline ou en montagne, nous vous recommandons l’énergie éolienne. Une éolienne domestique de 3,5 kW peut fournir 3500 kWh par an, soit l’énergie moyenne nécessaire pour une famille. Pour cela, vous aurez juste à l’exposer à des vents de 15 km/h au minimum.
  • Les systèmes à micro-cogénération : il existe également des modèles de chaudières à micro-cogénération, qui peuvent servir de chauffage et de générateur d’électricité en même temps. Ce genre d’équipement fonctionne souvent avec du gaz naturel, et peut couvrir les besoins énergétiques de base d’une famille.

Des solutions de captage d’eau et d’assainissement pour les zones isolées

Si vous n’avez la possibilité ou l’envie de viabiliser votre terrain, il existe plusieurs façons d’avoir l’eau courante et d’assainir votre propriété.

Les techniques de captage d’eau

La première chose que vous devez faire est de vérifier la présence d’une source à proximité. Si tel est le cas, vous n’aurez plus qu’à la pomper pour répartir l’eau dans votre chalet en bois. Ce système nécessite souvent l’utilisation d’un moteur, mais constitue la solution la plus simple pour avoir de l’eau dans une zone isolée. Vous pouvez également puiser l’eau souterraine en creusant un puits. La profondeur nécessaire dépendra toutefois de votre localisation. Pour les terrains rocheux, un forage peut s’avérer nécessaire.

L’assainissement non collectif (ANC)

Vous avez le choix entre trois principales filières d’assainissement individuel, à savoir :

  • La phyto épuration : il s’agit d’un dispositif d’assainissement écologique, qui consiste à dépolluer les eaux usées par des végétaux. Également appelée lagunage, cette filière ne nécessite pas d’énergie, mais d’une surface de sol assez importante, jusqu’à 100 m².
  • La fosse toutes eaux : parfois associé à la phyto épuration, ce système permet de collecter et de traiter l’ensemble de vos eaux usées dans des cuves en béton ou en plastique.
  • La micro station d’épuration : ce dispositif d’assainissement individuel comprend des compartiments pour prétraiter, traiter et évacuer des eaux usées. Fonctionnant avec de l’électricité, il n’est pas recommandé si vous ne disposez pas de ressources énergétiques suffisantes.

Les toilettes sèches

Pour économiser de l’eau tout en respectant l’environnement, les toilettes sèches s’avèrent aussi intéressantes. Selon vos besoins, vous pouvez opter pour des toilettes à litière ou des toilettes à séparation. Les deux se basent sur un système de compostage, mais si vous souhaitez réutiliser les urines traitées pour votre culture, nous vous recommandons la deuxième option. Désormais, les modèles de toilettes sèches sont de plus en plus designs pour s’adapter à l’intérieur des maisons. Vous pouvez parfaitement intégrer ce type de dispositif dans votre chalet en bois.