Les 7 erreurs à éviter dans l’implantation de sa pergola ou de sa tonnelle

1-Erreurs de préparation : pas fait de plan d’implantation, donc pas d’observation de son terrain et de son potentiel ni de ce qui serait faisable pour un vrai grand aménagement paysager et pas la juxtaposition de trucs achetés, plantés au hasard, qu’il faudra couper, démonter … car c’est pas au « bon endroit »

2- Du coup ne pas avoir pris en compte le passé, c’est à dire, où sont enterrés les réseaux (arrivée d’eau, arrivée électrique, eaux usées, eaux pluviales, drains de la fosse septique, s’il y a lieu, position de la fosse.

3- Oublier de regarder la course du soleil, les zones de circulation du vent, c’est essentiel pour du confort à long terme

4- Ne pas prévoir le futur, la piscine, le spa, les jeux pour les enfants, pas de plan donc pas de préparation, ou alors, « ben la tonnelle, elle sera sur la terrasse, pardi ! »

5- Réfléchir également à l’esthétique de l’ensemble avec la maison, maison moderne, ancienne, pergola bois, acier ou aluminium, une pergola massive ou très fine, et la couverture je le démonte ou pas l’hiver.

6- Si la pergola est basse, l’hiver ça va faire sombre même avec des lames qui pivotent, et si je prévoyait plutôt une couverture démontable comme un bâche thermique (Rayflectiss)

7-J’ai oublié les formalités à la mairie, que dit le POS, le PLU, est ce que je peux me contenter d’une déclaration en mairie, quelle est la limite 20 m², 40 m², ça dépend de la mairie, ça serait chouette que les voisins acariâtres me fassent pas tout démonter parce que j’ai pas fait la déclaration ou le permis de construire. Oui mais je m’entends bien avec les voisins. Oui mais un voisin, ça mute, ça part, ça vend et on choisit pas les prochains voisins…

par Nathalie FROCHOT (23/02/2013)
Allez écouter le podcast, c’est mieux, là, c’est en vrac…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *